Page d'accueil > Site régional: France > Hong Kong Trader

Site régional: France


31 janvier 2012
La progression du Rmb offshore

La progression du Rmb offshore

Yao Gang 

Yao Gang, vice-président de la China Securities Regulatory Commission, annonce que les autorités vont accélérer la procédure de candidature des PME chinoises souhaitant être cotées à la bourse de Hong Kong

Les fortes perspectives de croissance du marché du Yuan (Rmb) offshore ont été au centre des discussions lors de l’Asian Financial Forum (AFF) 2012, qui a attiré une affluence record de 2.000 participants au Hong Kong Convention and Exhibition Centre.

Placés sous le thème de “L’Asie vers une croissance durable”, les deux jours du sommet financier, les 16 et 17 janvier, se sont tenus alors que la zone euro est toujours en pleine crise et que l’incertitude économique est encore d’actualité aux Etats-Unis.

Crise de la zone euro

Peu de temps auparavant, une baisse des notes des agences de notation touchant neuf pays européens avait mis en lumière les inquiétudes au sujet de l’état de santé de l’économie mondiale.

Dans un discours prononcé lors du déjeuner du premier jour du forum, David Lipton, premier directeur général du FMI, a déclaré que la situation de l’économie mondiale « n’a jamais été aussi délicate » principalement du fait de la crise économique qui se poursuit en Europe.

David Lipton 

Pour David Lipton, premier directeur général du FMI, les risques que présente l’économie mondiale sont « plus élevés que jamais »

Des actions fermes doivent être prises par les dirigeants de l’Union européenne afin de retrouver la confiance, a affirmé Douglas Flint, président de HSBC Holdings, lors d’une table ronde. Il a exprimé l’espoir d’apercevoir des signaux positifs d’ici la seconde partie de l’année. « A un moment donné, il y aura bien une reconnaissance de la part des marchés qu’un mécanisme a été mis en place pour instaurer et renforcer la discipline fiscale », a-t-il déclaré.

D’autres intervenants ont toutefois émis des doutes sur l’éventualité d’une résolution en douceur de la crise. Pour Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie et professeur à l’université Columbia, même les dirigeants de l’Union européenne reconnaissent que les mesures d’austérité mènent à un effondrement économique, en l’absence d’autres propositions. « En termes imagés, c’est un pacte mutuel de suicide », a-t-il asséné.

Les risques sur la Chine

La Chine étant perçue comme le moteur majeur de la croissance future de l’économie mondiale, les facteurs de risques potentiels ont été l’objet d’un examen minutieux de la part des participants du forum.

Selon une étude interactive réalisée lors d’un panel AFF sur les opportunités chinoises, plus de 33% de l’auditoire ont estimé qu’un recul de la demande à l’export serait le plus grand danger menaçant la Chine cette année, avant la réapparition de la crise financière mondiale (20%), et un effondrement du marché immobilier (17%).

Les intervenants du forum ont aussi souligné le besoin de réformes de l’économie chinoise afin de pérenniser sa croissance, qui a atteint 9,2% l’an dernier.

Li Wei, président du Development Research Centre of the State Council, a affirmé que la Chine continuera à ouvrir ses marchés au monde extérieur et à approfondir la coopération économique et l’intégration avec l’Asie. 

Meilleur accès à la bourse de Hong Kong

Autre sujet qui a focalisé les attentions : le rôle de Hong Kong en tant que centre mondial pour les échanges offshore de Rmb. Dans son discours d’ouverture du forum, le chef de l’Exécutif de Hong Kong, Donald Tsang, a rappelé qu’il y avait eu 87 émissions d’obligations en Rmb à Hong Kong l’année dernière, pour un montant total de plus de 105 milliards de Rmb (16,6 milliards de US$). Trois fois plus que l’année précédente. Et le total des règlements en renminbis gérés par les banques de Hong Kong l’an dernier a dépassé les 1.600 milliards de Rmb.

Selon les conférenciers de l’AFF, le marché devrait continuer à croître alors que le Rmb confirme de plus en plus son statut de devise internationale et, potentiellement, de devise de réserve. L’intérêt des sociétés chinoises à utiliser les marchés mondiaux pour lever des fonds est une autre tendance positive.

Yao Gang, vice-président de la China Securities Regulatory Commission, a, de son côté, annoncé que la procédure d’agrément à la bourse de Hong Kong que doivent suivre les PME chinoises sera révisée afin de leur donner accès plus rapidement à des fonds à Hong Kong et encourager les émissions de capitaux et d’obligations en Rmb offshore. Les règles en vigueur, précise-t-il, ont été « mises en place il y a dix ans et n’ont jamais été revues. Le seuil était relativement élevé et la procédure d’approbation plutôt longue ».

George Osborne 

Le ministre anglais des finances, George Osborne, déclare que Londres « va devenir un nouveau centre pour le marché des Rmb, complémentaire à Hong Kong »

Hong Kong aidera aussi Londres à développer le prochain centre d’échanges de Rmb off-shore dans le cadre d’un effort plus large visant à stimuler l’usage international de la devise. Intervenant lors de l’AFF, George Osborne, le ministre anglais des finances, a déclaré que l’objectif est d’« établir Londres en tant que nouveau centre pour le marché de Rmb, complémentaire à Hong Kong. »

Rôle crucial

Divers ateliers ont permis aux participants d’approfondir leurs connaissances sur  les investissements potentiels en Corée du sud, en Russie, dans les pays du Commonwealth et autres, sur les tenants et les aboutissants des échanges en Rmb offshore, et les dernières évolutions du règlement européen concernant les fonds d’investissement.

Un autre panel a été l’occasion d’étudier de près la reconstruction du Japon après le tremblement de terre et le tsunami qui ont dévasté le pays l’an dernier.

 Jack So

Le président du HKTDC, Jack So, affirme que l’AFF met en valeur le rôle clé de Hong Kong sur l’échiquier financier mondial

L’AFF est organisé par le Hong Kong Trade Development Council (HKTDC) et le gouvernement de Hong Kong. Dans son discours d’ouverture, le président du HKTDC, Jack So, a assuré que cette conférence annuelle « s’affirme progressivement comme le sommet financier annuel de la région. Elle sert aussi d’empreinte au rôle crucial joué par Hong Kong dans la région et dans le monde. »

 

 

 Global Place of Commerce

 

Abonnez-vous GRATUITEMENT à la lettre hebdomadaire internationale Hong Kong Trader et recevez toutes les informations sectorielles et régionales qui vous sont essentielles pour vos affaires. 

Enregistrez-vous maintenant en cliquant ici.