Page d'accueil > Site régional: France > Hong Kong Means Business

Site régional: France


27 mars 2017
Une maison verte pour les nouvelles routes de la soie

Une maison verte pour les nouvelles routes de la soie

Une start-up hongkongaise conçoit un bâtiment urbain,

économique, intelligent et polyvalent.


Une maison verte pour les nouvelles routes de la soie Une maison verte pour les nouvelles routes de la soie

La Checkered Playroom a attiré l’attention de nombreux visiteurs au HKTDC InnoDesignTech Expo 2016.

L’équipe de recherche de l’école d’Architecture de l’université chinoise de Hong Kong (CUHK), dirigée par le professeur Zhu Jiangxiang (en haut à droite).

Unitinno Architectural Technology Development Ltd, une entreprise hongkongaise subventionnée par l’État pour promouvoir des modèles durables, présente un prototype de bâtiment extrêmement flexible, qui pourrait être monté en quelques jours seulement par une poignée d’ouvriers non qualifiés. A la fois abordable et intelligent, il pourrait trouver de nombreuses applications dans le cadre de l’initiative chinoise des nouvelles routes de la soie notamment dans les pays en développement.

James Law, PDG de James Law Cybertecture, décrit l’« urbanovation » comme regroupant le potentiel d’innovation de tous les aspects de la vie urbaine. Le HKTDC InnoDesignTech Expo 2016 (IDTE) a placé ce concept au centre de l’attention et mis en lumière le design et l'innovation comme les forces motrices du développement urbain.

Créé et détenu par un groupe de recherche de l’école d’architecture de l’université chinoise de Hong Kong (CUHK), Unitinno a imaginé une structure baptisée « Checkered Playroom » (salle de jeu à damiers) présentée à l’IDTE en décembre 2016 aux côtés de plus de 450 autres exposants.

La Checkered Playroom a été présentée sous le signe de l’urbanovation, explique Zhu Jiangxiang, professeur associé de la CUHK. « Nous travaillons avec des matériaux divers, du bois, de l’acier, mais aussi des plaques en fibrociment. On pourrait aussi imaginer une structure en matériaux composites. »

Checkered Playroom : une boîte ouverte

La Checkered Playroom consiste en un bâtiment préfabriqué, ultraléger, construit autour d'un module de base en forme de boîte ouverte, dont les dimensions et les formes peuvent varier. La structure de base mesure 6,7 m x 5,4 m. Elle peut être personnalisée, avec un toit monopente ou à deux versants, une  colonne porteuse centrale unique ou une configuration porteuse triangulaire. L’architecture intérieure et les performances thermiques sont optimisées grâce à l’utilisation de matériaux isolants. Sa structure légère épargne tous dommages permanents au sol sous-jacent. Tous les composants sont fabriqués en usine ce qui ne génère aucun déchet de construction. Les parois, particulièrement robustes, résistent aux intempéries.

La conception en préfabriqué du bâtiment, développée au cours de ces deux dernières années, permet un assemblage facile, efficace et rapide. La Checkered Playroom peut être construite en deux jours par cinq ouvriers à l’aide d’outils portatifs. Comme le souligne le Professeur Zhu, la Checkered Playroom ne représente qu’une possibilité parmi tant d’autres : la structure peut tout aussi bien devenir un salon de thé ou un centre de loisirs, comme un centre d'exposition haut de gamme ou encore un abri d'urgence.

Le cabinet fait dores et déjà évoluer ses produits. « Nous travaillons sur le système de construction architecturale, et pour cela, nous accueillons de nombreux développeurs qui contribuent à enrichir le concept », explique le Professeur Zhu.

Réhabilitation de bidonvilles

Une maison verte pour les nouvelles routes de la soie

La structure d’Unitinno a été utilisée dans un projet  d’aménagement de salles de classe accueillant plus de 600 enfants dans un bidonville de Nairobi.

Des projets concrets sont en cours, notamment en Afrique. « Au Kenya, nous travaillons sur l’extension d’une école dans le deuxième plus grand bidonville de Nairobi, sous l’égide de la chambre de commerce et d’économie sino-kenyane. Notre projet porte sur une école locale existante, où nous avons remplacé les petites salles de classe en tôle ondulée par de nouvelles salles flambant neuves pour plus de 600 enfants, sur une superficie de 480 m². » Le budget était contraint et les délais courts : « La construction sur place n’a pris que 30 jours et nous n’avons fait appel qu’à des ouvriers locaux », indique le Professeur Zhu.

Le cabinet hongkongais a également été choisi pour concevoir et construire un hôtel aux Philippines et un temple bouddhiste en Mongolie, à l’aide d’une technologie et de matériaux similaires à ceux de la Checkered Playroom. Des commandes ont aussi été passées pour Hong Kong et la Chine continentale, où 46 de ces bâtiments sont en service. À la suite de sa présentation à l’ITDE, l’équipe a reçu des demandes d’informations pour l’achat direct de maisons, des offres d’agences commerciales et des demandes de services de conception.

Opportunités pour les nouvelles routes de la soie

Une maison verte pour les nouvelles routes de la soie

Une salle de démonstration sportive à Pékin, a été ensuite  réassemblée comme salle d’activité, au sein d’une école.

Le professeur Zhu ajoute que l'innovation est particulièrement intéressante pour les pays en développement le long des routes maritimes et terrestres couvertes par l’initiative chinoise des nouvelles routes de la soie. « La Chine entretient une multitude de connexions à travers le monde, par voie terrestre ou maritime. Cette stratégie est très intelligente : d’un côté elle favorise la productivité et la production en Chine, et de l’autre, elle incite de nombreux pays en développement à s'inspirer du modèle chinois.

« Hong Kong est un vrai centre névralgique, adossé à la Chine continentale, mais aussi tourné vers des « géants » de l’Asie du Sud-Est, et d’autres pays de l’autre côté de l’océan Indien et jusqu’en Afrique. »

L’urbanovation fait également de Hong Kong un super-connecteur pour les projets liés aux nouvelles routes de la soie, constate James Law, qui a présidé un séminaire de l’IDTE sur ce thème. « Hong Kong joue un rôle unique dans cette initiative, car nous sommes en mesure d’exporter sa spécificité de cité high-tech et moderne, et de la partager le long de ces nouvelles routes de la soie avec des régions désireuses de bâtir et moderniser la métropole de demain. »

Le Professeur Zhu travaille désormais à perfectionner le bâtiment de façon à le rendre transportable d’un lieu à un autre, éventuellement sur des roues ou sur un pont flottant. « Deux des bâtiments que nous avons construits ont déjà été déplacés. Le premier, un espace de travail à Shanghai, a été transposé 500 mètres plus loin.  Nous l’avons fait en remontant complètement la structure sur son nouveau site. » Le second, une salle de démonstration utilisée lors d’un festival de sport à Pékin a été ensuite réassemblée comme salle d’activité au sein d’une école. Grâce aux génies concepteurs de Hong Kong, l’ère du bâtiment portatif et polyvalent est désormais une réalité.

Lien
Belt and Road
Unitinno Architectural Technology Development Ltd

Retrouvez-nous sur :   Twitter  twitter Facebook  facebook LinkedIn  LinkedIn