Page d'accueil > Site régional: France > Hong Kong Means Business

Site régional: France


25 avril 2017
Construire un avenir connecté

Construire un avenir connecté

Un fournisseur australien de solutions et d'infrastructures IoT choisit Hong Kong pour déployer son réseau en Asie.

Construire un avenir connecté

Murray Hankinson, directeur général de Thinxtra Asie.

La collaboration multiculturelle a de beaux jours devant elle : dans le cas présent, une start-up australienne exploitant une technologie française a choisi Hong Kong comme centre de démonstration pour améliorer les processus métier et la vie des gens grâce à l'Internet des Objets (IoT).

Après l'Australie et la Nouvelle-Zélande, Thinxtra, un fournisseur de solutions et d'infrastructures IoT basé à Sydney, vient de faire son entrée sur le marché asiatique à Hong Kong. Ses bureaux ont ouvert en novembre 2016 et le déploiement du réseau IoT est en cours.

Selon Murray Hankinson, son directeur général Asie, l'entreprise lance à Hong Kong le réseau LPWA (faible consommation et longue portée) le plus avancé et le plus étendu au monde, dédié à l'Internet des objets et conçu par la société technologique française Sigfox. Elle prévoit également de chercher des partenaires IoT au niveau local pour les intégrer à son écosystème international composé de fabricants d'appareils, de fournisseurs de plateformes, d'intégrateurs de systèmes et d'éditeurs de solutions.


Leader de la smart city

Construire un avenir connecté

Hong Kong est un marché mûr pour le déploiement d'un réseau IoT à bas coût dans toute la ville.

« Nous mettons notre expertise et notre expérience au service de Hong Kong afin de l'accompagner dans sa transformation actuelle en une ville intelligente et un acteur de premier plan en matière d'adoption et de développement IoT », explique Murray Hankinson. « Le potentiel de Hong Kong est tel que la ville pourrait bien devenir un centre mondial incontournable pour la conception et la mise en œuvre de solutions innovantes. C'est pourquoi nous voulons soutenir sa croissance en investissant ici. »

Cette décision permet à l’opérateur exclusif de Sigfox en Australie, en Nouvelle-Zélande et désormais à Hong Kong, d'étendre son réseau dans la région. L'entreprise est déjà à la tête d'un réseau LPWA fonctionnel, qui couvre la majorité de la population australienne et néozélandaise (jusqu'à 95 % d'ici la fin 2017), et possède un écosystème local de plus de 100 partenaires IoT. Comme le précise Murray Hankinson, le réseau Thinxtra de Hong Kong sera un réseau LPWA IoT ouvert, déployé dans toute la ville et relié aux 29 autres réseaux nationaux Sigfox à travers le monde.

« Thinxtra se chargera de mettre à profit les talents locaux, tandis que la communauté informatique de Hong Kong viendra enrichir l'écosystème international de Sigfox. De cette façon, les solutions développées ici pourront être exportées dans le monde entier », affirme-t-il.

La société travaille d'ores et déjà en collaboration avec Hong Kong Science and Technology Parks Corporation à l'élaboration de ses projets de recherche et développement, ainsi qu'à la conception d'appareils, de capteurs et de solutions. Selon Murray Hankinson, les entreprises basées à Hong Kong bénéficieront d'un accès au réseau le plus avancé et le plus étendu au monde, ainsi qu'à des solutions et  services couvrant des secteurs aussi vastes que la logistique, la gestion d’infrastructures et de bâtiments, les services publics, la santé ou encore la surveillance environnementale.

Donner vie aux solutions

« Grâce à son esprit entrepreneurial, Thinxtra dispose de la créativité et de la flexibilité nécessaires pour soutenir la croissance de l'Internet des objets à Hong Kong », ajoute Rodolphe Baronnet-Frugès, vice-président exécutif de Sigfox en charge des réseaux et des opérateurs. « Un réseau LPWA mondial, efficace et omniprésent est indispensable pour concevoir et proposer des solutions IoT qui améliorent la vie des gens, tout en favorisant le développement des entreprises. Avec Thinxtra et Sigfox, Hong Kong aura toutes les cartes en main pour donner vie aux solutions IoT. »

Fondée à Sydney en juin 2015 par six experts IoT et réseau, originaires de pays différents (France, Jordanie, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Turquie et Canada), Thinxtra est soutenue financièrement par Rakon Ltd, une société high-tech cotée en Bourse en Nouvelle-Zélande.

Des appareils à bas coût

Construire un avenir connecté Construire un avenir connecté

La technologie permet de localiser les chariots de supermarché égarés et de trouver une place dans un parking bondé.

Renald Gallis, vice-président de Thinxtra en charge de l'écosystème et du marketing.

Renald Gallis, vice-président de Thinxtra en charge de l'écosystème et du marketing, explique que l'entreprise conçoit actuellement de petits appareils à bas coût, tels que des traceurs GPS pour les animaux domestiques, les chariots de supermarché ou les palettes, ainsi que des dispositifs de contrôle pour la température, les détecteurs de fumée et de mouvement. Ces appareils peuvent fonctionner pendant 10 ans en utilisant un faible volume de données avec une portée de 50 kilomètres maximum.

Par exemple, relier un détecteur de fumée au Cloud pourrait désormais coûter la modique somme de 1 dollar australien (0,76 dollar américain) par an. « Les frais liés à l'acquisition de données pour des appareils habituellement non connectés sont tellement bas que les compagnies d'assurance ont tout intérêt à relier l'ensemble de leurs détecteurs de fumée à leur plate-forme de surveillance. De cette manière, elles seront rapidement averties en cas d'incendie et pourront s'assurer du bon fonctionnement des détecteurs », précise Renald Gallis.

« Nous n'avons pas l'intention de faire payer les propriétaires directement. Nous avons choisi de signer des accords avec des clients de premier plan », ajoute-t-il. « Par exemple, nous proposons aux supermarchés des solutions permettant de mieux suivre les chariots et les livraisons de palettes ou de contrôler la chaîne du froid de bout en bout. »

Une ville modèle

« La liste des objets pouvant être reliés au réseau Sigfox par le biais de capteurs à bas coût est quasiment infinie : de nouvelles opportunités émergent chaque jour », déclare Renald Gallis. « Hong Kong pourrait devenir une ville modèle, dont le reste du monde pourrait s'inspirer. »

Selon Renald Gallis, les occasions de connecter des objets habituellement non connectés ne manquent pas à Hong Kong : par exemple, les plaques d'égout, afin de s'assurer qu'elles sont bien fermées, ou l'application déjà populaire de stationnement connecté, qui permet de trouver une place libre dans un parking bondé de centre-ville. Enfin, il est tout à fait possible de concevoir des poubelles connectées, un éclairage public intelligent, ou de contrôler la pollution de l'air et la qualité de l'eau.

Lien connexe
Thinxtra

Retrouvez-nous sur :   Twitter  twitter Facebook  facebook LinkedIn  LinkedIn