Page d'accueil > Site régional: France > Hong Kong Means Business

Site régional: France


27 juin 2019
La personnalisation va dominer le marché de la joaillerie

La personnalisation va dominer le marché de la joaillerie
Paola de Luca présente les couleurs, styles, matériaux et tendances des prochaines années.

HKTDC Hong Kong International Jewellery Show

Au dernier HKTDC Hong Kong International Jewellery Show, Paola de Luca, directrice de la création de Trendvision Jewellery + Forecasting, une agence italienne spécialisée dans l’analyse des tendances émergentes dans le secteur de la mode a offert un aperçu des styles et des looks qui vont dominer la bijouterie les deux prochaines années.

Paola de Luca 

Paola de Luca, directrice de la creation, Trendvision Jeweller + Forecasting

Sur le thème « Tendances 2020 : perspectives internationales consommateurs dans le design et la joaillerie », Paola de Luca a fait une présentation particulièrement remarquée sur le salon.

En voici les lignes principales.

Connaître votre client

« Quand un acheteur se rend sur un salon de la bijouterie, il doit savoir exactement ce qu’il va acheter et pour qui. Et pour cela, il doit être au fait des profils de consommateurs. »

Il doit plus particulièrement connaître les préférences de la génération Y et de toutes les personnes plus âgées qui partagent leurs valeurs. Elles sont en quête d’originalité pour exprimer leur personnalité et leur culture.


Par-delà les frontières

« Il faut aussi garder à l’esprit que les frontières géographiques sont aujourd’hui floues et les valeurs évoluent. Les entreprises doivent donc penser international, c’est ce que le marché recherche, même si beaucoup d’entre elles, censées être mondiales, semblent tout niveler.  En réalité, le caractère unique et la différentiation sont très importants.

Le savoir-faire 

L’accent mis sur l’individualité remet à l’honneur l’artisanat et le savoir-faire.

On voit actuellement émerger nombre de designers chinois et indiens. La créativité éclot partout dans le monde. Elle est stimulée par la fierté de cultures individuelles, souvent réinterprétées dans une approche mondiale et à destination d’une cible internationale.

L’accent mis sur l’individualité a aussi donné lieu à un nouvel engouement pour l’artisanat et le savoir-faire. Avant cela, l’ère du digital avait modifié la perception sociale du travail : de sorte qu’il semblait préférable de travailler sur un ordinateur que derrière un comptoir. Le risque était alors de voir disparaître des savoir-faire traditionnels et avec eux, le caractère unique des produits.

En réaction à cela, des créateurs font désormais du fait main, ajoutant à leurs collections des pièces de joaillerie uniques qui intègrent aussi des éléments high tech, de la nano technologie, des matériaux innovants.

C’est cette combinaison de techniques traditionnelles et de technologies de pointe qui représente l’avenir de la création.


De nouveaux profils de consommateurs

Dans ce contexte, émergent des profils et des tendances de consommation nouveaux, notamment l’intellectuel rebelle, le spirituel, le voyageur dualiste et le numérique psychédélique.

Dans le premier cas, l’intellectuel rebelle est un produit de l’ère digitale, une époque marquée par les prises de position politiques, l’immigration, les libertés civiques, les différences raciales, les droits de la femme. Ces sujets sont si prédominants que même la joaillerie porte la trace de leur influence.

Le consommateur spirituel recherche, quant à lui, un nouveau rapport au monde, pour atteindre une certaine paix intérieure et extérieure. Pour lui, un pendentif n’est pas seulement un bijou, c’est un talisman. Une simple boucle d’oreille doit être porteuse de sens.

Les voyageurs dualistes sont davantage en rupture dans leur mode de consommation. Ils portent des influences diverses issues de lieux ou d’expériences variés, appelant parfois à une nouvelle masculinité par exemple. De fait, les hommes portent de plus en plus de bijoux, pas seulement des montres, mais aussi des bracelets, des bagues, des diamants… Il ne s’agit pas tant de féminité ni de tendance unisexe mais de bien-être et de beauté.

Pour ces consommateurs, l’histoire et l’héritage traditionnel sont importants à condition qu’ils soient réinterprétés de façon complétement moderne. La nature aussi est un élément clé, en particulier le monde sous-marin, mais aussi tout ce qui est éternel, organique et porteur d’une fluidité naturelle, en parfaite harmonie avec les dernières technologies. Dans cette petite niche, ce sont souvent les jeunes créateurs émergents qui sentent le mieux ce qui pourra plaire.

Enfin, le numérique psychédélique combine pour l’essentiel deux univers : la nature et les sciences. Cela se traduit en pierres organiques multicolores, avec un angle futuriste.


Des couleurs futuristes

De manière générale, en 2019, les acheteurs doivent rechercher des métaux colorés, notamment le titanium, un matériau complexe qui peut être teinté dans des couleurs incroyables et souvent futuristes. L’opale est particulièrement intéressante en ce moment et a gagné en popularité cette dernière année.

L’édition 2019 du Hong Kong International Jewellery Show  

L’édition 2019 du Hong Kong International Jewellery Show a réuni 4 600 exposants et 90 000 acheteurs de 141 pays.

La couleur de l’année 2019 est toutefois le corail, qui fait ressortir toute une palette de bleus et de verts. Synonyme d’amour, de loyauté, de vérité et de sensualité, c’est une couleur luxueuse qui confère « un certain statut d’espèce protégé ».

L’édition 2019 du HKTDC Hong Kong International Jewellery Show, organisée par le Hong Kong Trade Development Council (HKTDC) s’est tenue du 28 février au 4 mars au Hong Kong Convention and Exhibition Centre.

 

 

Lien : Hong Kong International Jewellery Show

 

Retrouvez-nous sur : LinkedIn

 

Service Communication

HKTDC – Hong Kong Trade Development Council

18, rue d'Aguesseau 75008 Paris

+33(0)1 47 42 41 50+33(0)1 47 42 77 44

Site en français : www.hktdc.com/francais

Le Hong Kong Trade Development Council (HKTDC) est l'organisme public de la Région Administrative Spéciale de Hong Kong, chargé de la promotion et du développement des échanges commerciaux de Hong Kong avec le reste du monde. Répartis dans quelque 50 villes à travers le monde, les bureaux du HKTDC sont les premiers interlocuteurs des entreprises étrangères souhaitant développer une stratégie commerciale en Asie. Le HKTDC organise chaque année à Hong Kong plus de 30 salons professionnels de renommée internationale, dont huit sont parmi les plus importants au monde.

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire et choisissez vous-même les rubriques qui vous intéressent : Hong Kong Means Business : http://hkmb.hktdc.com/en